COMMENT DIRE NON ! (sans blesser)

Il ne comporte que 3 petites lettres. Mais, le mot « non » peut avoir un impact considérable sur vos relations avec les autres et avec vous-même.  Si vous dites trop de « non », vous risquez de vous isoler, de créer une image négative. Vous risquez même de passer à côté de nombreuses opportunités. 

L’inverse est aussi vrai. Si vous ne refusez rien, vous risquez de surcharger votre emploi du temps et d’être trop stressé. Il est donc essentiel de trouver un équilibre entre le oui et le non. Cependant, cet équilibre ne peut exister que si vous êtes capable de voir les côtés positifs et négatifs du refus.

Il est facile de voir ce qu’il y a de mal à dire non. Cela peut blesser les sentiments des autres. Cela peut créer une distance entre vous et vos proches. Vous pourriez vous sentir coupable ou avoir des regrets. Cela peut limiter les opportunités. Mais le « non » n’est pas seulement négatif. Dire non peut en fait avoir une influence très positive sur votre vie. Lisez cet article pour apprendre à dire non.  

La peur du conflit

Beaucoup d’entre nous ont peur des conflits. Nous n’aimons pas que les autres soient en colère contre nous ou qu’ils nous critiquent. Nous évitons donc de dire « non » lorsque nous avons peur d’entrer en conflit avec quelqu’un d’autre. Cela est fréquent au travail, on cherche à plaire au « boss » et on accepte ‘tout’ venant de lui. 

Beaucoup de gens essaient également d’éviter les conflits avec leur conjoint ou leurs enfants. Ils croient qu’en étant en désaccord avec eux, ces derniers cesseront de les aimer. En tant qu’enfants, on nous apprend à ne pas aller à l’encontre de l’autorité. Nous obéissons par peur d’être punis, mais aussi par désir de plaire et d’être aimés par ces personnes qui sont très importantes pour nous. 

Mais nous sommes également poussés par le désir de nous intégrer et d’être reconnus par nos pairs. Nous désirons être acceptés par nos amis ou par les personnes avec lesquelles nous voulons être amis. Cela nous permet d’établir et de maintenir un sentiment d’identité, de « soi ». C’est pourquoi nous ne leur disons pas non.

Vous ne voulez pas décevoir ou blesser quelqu’un ?

Vous ne voulez pas dire à votre mère que vous ne serez pas à la maison pour les vacances parce qu’elle sera très déçue. C’est logique, non ? Parfois, nous faisons des choses pour que les autres se sentent mieux, même si ce n’est pas vraiment ce que nous voulons faire.

Mais qu’en est-il si vous faites un choix de carrière que votre mère n’aime pas, mais qui est votre rêve absolu ? Et s’il faut décevoir une amie en ne sortant pas dîner avec elle parce que vous avez un énorme projet à rendre le lendemain ? Céderiez-vous pour que l’autre personne ne soit pas déçue ?

comment dire non sans blesser les autres - article de blog - Fanny D'Avvocato - Ne pas décevoir

Conséquences de ne pas dire “non”

Lorsque vous êtes incapable de dire non quand il le faut, cela a un prix. Voici quelques conséquences qui pourront vous suivre si vous continuez de ne rien refuser. Je parie que cela ne va pas vous plaire. 

Manque d’identité personnelle

La plupart des gens ne se concentrent pas sur ce qu’ils veulent vraiment. Ils passent leur temps à faire ce que les autres veulent. Au bout du compte, ils ne savent même plus ce qu’ils veulent. On peut devenir insensible à soi -même à ne jamais décliner les besoins des autres. On perd le sens de l’identité personnelle. Et le fait de ne pas avoir conscience de soi, alimente directement la dépression, l’anxiété et le stress.

Le rejet

Généralement, on hésite à repousser les demandes d’autres personnes à cause de la peur du rejet.  Ironiquement, la peur du rejet devient souvent une prophétie auto-réalisatrice. Quelqu’un qui ne dit jamais “non” peut être perçu comme manquant de confiance en soi.

Il est bien connu dans la psychologie populaire que la confiance en soi augmente l’attractivité. En règle générale, le manque de confiance en soi, inhérent à la peur du rejet, nous rend plus susceptibles d’être rejetés.

Manipulation

Certaines personnes profitent de l’insécurité des autres. Ceux qui souffrent d’une peur du rejet risquent davantage d’être manipulés pour le bénéfice personnel de quelqu’un d’autre.

Les manipulateurs experts savent sur quels boutons appuyer pour que les autres leur fassent confiance. Presque invariablement, le manipulateur finit par partir une fois qu’il a obtenu ce qu’il voulait de l’autre personne.

comment dire non sans blesser les autres - article de blog - Fanny D'Avvocato - Manipulation

Quelques astuces pour dire non poliment

Vous voulez gagner plus de confiance en vous même ? Vous aimeriez vous focaliser sur vos objectifs ? Vous aimeriez éviter de vous laisser manipuler ? Eh bien, apprenez à dire “non”. Voici quelques astuces pour y arriver si cela est difficile.

Trouvez une excuse raisonnable

Cela va être légèrement controversé. Mais honnêtement, parfois la meilleure façon de décliner une invitation est simplement d’inventer une excuse. Il s’agit par exemple de dire que vous avez une double réservation. Ou alors dites que vous ne vous sentez pas bien, alors que ce n’est pas le cas.

Supposons que vous soyez invité à la fête du bébé de votre cousine. Vous ne voulez pas y aller parce qu’elle est la meilleure amie de votre ex toxique qui sera présent à la fête.  Mais vous n’êtes pas prêt émotionnellement pour cela. Alors donner une excuse sous forme de doux mensonge. Cela est bien plus agréable que de se lancer dans le drame de la vraie raison.

J’aurais aimé le faire, mais malheureusement je ne peux pas.

Vous ne pouvez pas ou ne voulez pas aller à quelque chose ou faire quelque chose pour quelqu’un ? Vous pouvez dire « non » plus gentiment en disant que vous vouliez vraiment le faire ou que vous auriez aimé le faire.

Cependant, ne le dites pas s’il y a une chance qu’il vous le demande à nouveau. Cela fonctionne s’il s’agit d’un événement unique, comme une invitation à un mariage. 

En disant que vous auriez aimé être là, l’autre personne se sentira spéciale. L’autre personne peut être déçue, mais elle se souviendra surtout que vous auriez aimé pouvoir le faire. Cela qui compte presque autant que de faire quelque chose.

Dites simplement “Non, merci” !

Il s’agit d’une réponse courte et facile. Elle est plus appropriée si quelqu’un vous propose des choux de Bruxelles au dîner alors que vous les détestez.

Dites simplement non, mais remerciez-le de vous l’avoir proposé. C’est aussi un excellent moyen de refuser si un vendeur vous propose quelque chose que vous ne voulez pas.

Utilisez cette expression lorsque vous êtes dans une situation sociale plus courte.  Ne vous en servez pas pour refuser une invitation à un événement.

Dire « Non, merci !” à votre ami qui vous invite à dîner n’est absolument pas la bonne façon de faire.

Malheureusement, je ne peux pas m’occuper d’autre chose pour le moment, mais merci !

Utilisez cette expression pour dire “non” dans un contexte professionnel. Un collègue peut vous demander un service. C’est une bonne façon d’exprimer que vous n’avez tout simplement pas de place dans le calendrier pour ce projet.

Ajoutez-y un adoucisseur comme « malheureusement » ou « tristement ». Terminez en les remerciant de vous avoir proposé ou d’être venus vous voir (si c’est pour le travail et non pour une faveur).

C’est honnêtement un excellent moyen de dire non aux clients avec lesquels vous ne voulez pas travailler. De cette façon, vous ne donnez pas l’impression de ne pas vouloir travailler avec eux. Vous énoncez le fait de ne pas avoir la capacité de travailler avec qui que ce soit (même si ce n’est pas vrai).

Avantages à dire “non” 

Cet article n’est en aucun cas une invitation à devenir solitaire ou misanthrope. Il s’agit simplement de savoir ce que vous voulez et de vous focaliser sur ce que vous voulez vraiment.

Plus de respect

Les humains sont des êtres sociaux. Ils forment des groupes pour obtenir une approbation sociale. Cependant, la compagnie et le soutien que vous recherchez ne sont pas toujours une bonne idée. 

Les personnes à qui vous dites oui peuvent devenir irrespectueuses et égoïstes malgré tous vos efforts. Cela engendrera du ressentiment, puisque vous vous sentirez exploité et non apprécié pour vos efforts.

En disant non, les autres sauront quels sont vos besoins et vous accorderont plus de respect en conséquence. Vos collègues et vos proches vous respecteront davantage si vous dites non au lieu de prendre un engagement que vous ne pouvez pas tenir.

Dire “non” booste votre énergie

Lorsque vous commencez à vous défendre en disant non, votre énergie augmente car  vous avez plus de temps pour vous occuper de vos besoins. Attention, cela ne fait pas de vous une personne égoïste. 

Le fait est que vous valorisez votre temps et votre opinion, cela est important. Vous ne devez en aucun cas vous sentir coupable de dire non. Cela ne fait pas de vous une mauvaise personne ou une personne impolie. Vous faites simplement savoir aux autres quelles sont vos priorités et que vous gérez vos propres responsabilités. Ainsi, les gens prendront conscience de votre valeur car vous avez confiance en vous.

En éliminant ces engagements envers d’autres personnes, vous avez plus de temps et d’énergie à votre disposition. Utilisez-les pour votre croissance et votre bien-être. Cela vous permet de vous éloigner des relations fatigantes et de personnes stressantes. En apprenant à fixer des limites saines, vous éviterez les personnes négatives et les amitiés malsaines.

Dire “non” vous rend plus confiant

A un moment ou à un autre on nous demande des faveurs et il est souvent difficile de dire non. Lorsque cela se produit, nos propres obligations passent souvent au second plan. Vous pouvez éviter cela en disant non avec confiance et sans hésitation. Lorsque vous défendez vos intérêts, vous gagnez en assurance et en estime de soi.

Il n’est pas possible de plaire à tout le monde, il est donc impératif de dire ce dont vous avez besoin. Si vous n’apprenez pas à dire non aux autres, vous finirez par être fatigué, anxieux et épuisé. Les autres continueront à exiger de vous des choses que vous ne pouvez pas offrir et à attendre de vous que vous répondiez toujours à leurs besoins. Il est important que vous établissiez des priorités dans votre vie et que vous évitiez de vous éparpiller.

comment dire non sans blesser les autres - article de blog - Fanny D'Avvocato - confiance en soi

Le point psycho émotionnel

La perspective psycho émotionnelle est une approche holistique. Elle cherche à comprendre la personne humaine dans sa totalité. Vous devez apprendre à dire non mais vous devez aussi poursuivre votre vie. Comment apprendre à dire non sans que cela affecte votre vie.

Soyez concis et clair

Si vous devez exclure un projet de votre liste, soyez clair. Vous ne voulez pas laisser votre interlocuteur dans l’incertitude, surtout si la tâche à accomplir est urgente. Prenez le temps de vous asseoir et de décliner l’offre dans un courriel. Autrement cela peut sembler irréfléchi et fermer la porte à de futures collaborations. Mais il y a une différence entre être concis et être impoli.

Faites preuve de gentillesse et de politesse

Certaines personnes ont peur de paraître impolies lorsqu’elles doivent s’opposer à quelque chose. Vous obtiendrez cette réputation si vous répondez vite et brièvement. Vous donnerez en fait une impression de dureté. 

Mais dire « non » peut être gracieux pour vos destinataires si vous le faites avec gentillesse. Les gens veulent se sentir vus et appréciés, même lorsque vous devez leur refuser leur demande. Laissez donc l’autre personne se sentir bien dans sa peau !

Pour dire “non” en restant poli, commencez sur une note positive du genre « Cela semble être un événement intéressant ». Ensuite vous leur dites la mauvaise nouvelle « Mais malheureusement je ne pourrai pas… “. Terminez avec gentillesse (« Je suis sûr que vous passerez du bon temps, etc. 

Donnez vos raisons mais sans faire trop d’ouvertures

Vous voudriez peut-être expliquer à l’autre personne pourquoi vous devez ajourner le voyage d’affaires ?  Donnez une brève explication pour faire savoir à l’autre personne qu’il ne s’agit pas de négligence. En faisant cela, vous montrez tout simplement que vous n’êtes pas disponible. 

Toutefois, vous n’avez pas besoin de vous sentir obligé de vous justifier.  Ne vous sentez pas forcé devant quelqu’un qui vous prend le bras quand vous lui tendez la main. Soyez ferme et simple. Ne leur donnez pas l’occasion d’argumenter pour s’imposer dans votre emploi du temps.

Dites « non » mais gardez la porte ouverte

Parfois, vous devez dire non pour pouvoir dire oui au bon moment et décaler un projet qui ne correspond pas à vos objectifs actuels. N’hésitez pas à dire non maintenant pour dire oui lorsque le bon projet atterrira sur votre bureau ou dans votre vie.

Vous ne voulez certainement pas couper les ponts en refusant une offre. Il est important de garder de bonnes relations avec votre réseau pour votre carrière professionnelle, vos amis et famille.  Essayez donc de garder la porte ouverte à l’occasion lorsque vous vous opposez à un projet, à une demande. Dites “non” en indiquant que vous êtes ouvert à une opportunité similaire à l’avenir.

Toutefois, utilisez ces formulations avec précaution. Ne donnez pas de faux espoir ou l’impression que votre “non” pourrait se transformer en “oui”. Lorsque votre non est flexible et malléable, il peut sembler peu fiable ou malhonnête. En même temps, il est raisonnable d’affirmer que si la réponse est “non” aujourd’hui, les choses peuvent changer à l’avenir.

comment dire non sans blesser les autres - article de blog - Fanny D'Avvocato - porte ouverte

Orientez-le vers une alternative

Une simple recommandation peut être d’une grande aide pour votre interlocuteur. Lorsque vous refusez une offre, proposez une alternative. Présentez une autre personne qui peut reprendre le travail ou qui est encore plus apte à le faire. Ou offrez une autre possibilité pour répondre à une demande personnelle.

Vous pouvez également suggérer une autre date.

Conclusion

Il peut être difficile de dire non. Beaucoup d’entre nous ont été élevés pour être toujours gentils et dire oui. Apprendre à décliner une invitation ou une demande sans se sentir coupable est un aspect essentiel d’une vie heureuse. 

Apprenez à maîtriser l’art de dire non lorsque c’est nécessaire. Il vous deviendra plus facile de remplir votre vie d’activités et de personnes qui vous apportent un véritable bonheur. 

Souvenez-vous qu’à chaque fois que vous dites non à une chose, vous dites oui à quelque chose d’autre. Dire non signifie libérer votre temps pour vous engager dans d’autres activités, peut-être plus positives. 

Apprenez à dire "NON"

Vous voulez apprendre à dire non dans tous les domaines de votre vie.
(Sans entrer en conflit ni culpabiliser)

Participez au coaching de groupe:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest